L’hypnose pour gérer la douleur

L’hypnose pour gérer la douleur

DouleursSelon l’Association internationale pour l’étude pour la douleur (IASP), « la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à des lésions tissulaires réelles ou potentielles ». Lorsque cette douleur persiste pendant plus de 3 à 6 mois, elle peut être considérée comme une douleur chronique et doit être traitée en conséquence. Cette expérience complexe peut comprendre des caractéristiques sensorielles, émotionnelles, cognitives, etc. L’expression ou degré d’expressivité de la douleur est influencée par différents facteurs, dont l’hérédité, l’éducation ou encore l’environnement socioculturel. Dans le contexte de la douleur chronique, l’hypnose peut s’avérer utile dans la mesure où elle permet de contrôler le niveau d’intensité de la douleur, de manière à mieux gérer cette expérience ainsi que les émotions qui lui sont associées. Le patient peut ainsi aspirer à améliorer sa qualité de vie. Les détails.

Apprendre à se détendre avec l’hypnose

Si vous cherchez une façon douce de réduire la douleur associée à une maladie chronique comme la polyarthrite rhumatoïde (PR) ou l’arthrose (AP), l’hypnose peut représenter une excellente solution. Et pour cause, il s’agit d’un ensemble de techniques conçues pour améliorer la concentration et accroître la réceptivité aux suggestions visant à aider le patient à prendre en main sa situation et mieux gérer la douleur. L’hypnose n’est pas un type de psychothérapie. Il ne s’agit pas non plus d’un traitement en soi, mais plutôt d’une procédure qui peut être utilisée pour faciliter d’autres types de thérapies et de traitements. Elle n’a pas pour but de vous convaincre que vous ne ressentez pas de douleur. Il s’agit plutôt de vous aider à gérer l’inquiétude et l’anxiété liées à cette douleur. Cette méthode vous détend et redirige votre attention de la sensation de douleur. Lors d’une séance d’hypnose, qui dure habituellement de 10 à 20 minutes, l’hypnothérapeute vous invitera à vous concentrer sur votre respiration pour vous détendre. Ensuite, il vous demandera d’imaginer un endroit agréable et de le décrire en détail, en réorientant votre attention de quelque chose qui déclenche des sentiments négatifs vers quelque chose qui suscite des émotions positives, comme être à la plage par exemple.

Si vous pensez à la plage et que vous imaginez la chaleur du soleil, la fraîcheur de la brise, le sable sous vos pieds, vous serez moins concentré sur votre douleur et prêt pour la suggestion indirecte relative à votre réaction à la douleur dans l’avenir. Cette suggestion pourrait ressembler à ça : « Vous continuerez à ressentir cette même sensation de douleur, mais vous en serez beaucoup moins angoissé, beaucoup plus calme, beaucoup plus à l’aise, sans vous en faire. »

Les techniques d’hypnose pour le traitement de la douleur

Le traitement de l’hypnose pour la douleur se déroule généralement de 4 étapes :

  • l’induction pour attirer l’attention ;
  • l’approfondissement pour relaxer corps ;
  • les suggestions pour des changements dans l’expérience de la douleur du client ;
  • le débriefing – pour passer en revue ce qui s’est passé.

Au-delà de ces étapes communes, le thérapeute peut avoir recours à différentes autres approches. L’accent peut ainsi être mis sur le remplacement des sensations de douleur par d’autres sensations ou sur le détournement de l’attention du patient de la douleur. Lorsque la dynamique sous-jacente, les motivations ou les sentiments non résolus influencent la douleur, l’hypnose peut aider le patient à explorer inconsciemment ces éléments et à trouver une solution aux problèmes qui en découlent.

L’hypnoanalgésie est une autre technique utilisée pour diminuer la sensibilité à la douleur. Le but ici est d’utiliser l’hypnose comme substitut aux analgésiques utilisés dans les hôpitaux pendant la chirurgie pour réduire les nausées, la douleur, les vomissements et la durée du séjour à l’hôpital.

La pratique rend parfait

L’hypnose n’est pas un traitement ponctuel. Des séances régulières de psychothérapie sont nécessaires pour atteindre le résultat escompté. L’hypnose aide généralement à soulager la douleur en seulement 4 à 10 séances. Elle est susceptible d’être efficace pour la plupart des personnes souffrant de diverses formes de douleur, à l’exception peut-être d’une minorité de patients qui sont résistants aux interventions hypnotiques. Mais il n’y a aucun mal à l’essayer car elle n’a pas d’effets secondaires et si elle ne fonctionne pas pour vous, vous pouvez arrêter à tout moment.

Les patients les plus réceptifs aux suggestions hypnotiques obtiennent le soulagement le plus important et le plus durable, mais les personnes ayant une suggestibilité modérée (la majorité des patients) montrent également une amélioration. Des facteurs comme la motivation et l’observance du traitement peuvent également influer sur la réceptivité aux suggestions hypnotiques.

L’hypnose est également associée à un meilleur résultat global après un traitement médical et à une plus grande stabilité physiologique. Les chirurgiens et autres prestataires de soins de santé ont signalé des degrés de satisfaction significativement plus élevés chez leurs patients traités par hypnose que chez leurs autres patients.

Pour trouver un hypnothérapeute qualifié, contactez-nous. Nous vous mettrons en contact avec un praticien qui saura répondre à vos besoins et vous aider à mieux gérer votre douleur et à améliorer votre qualité de vie.

Merci de partager ...